Sophie Castonguay
Más a Tierra

Avatar

Más a Tierra est une œuvre dont les images trouvées et les phrases écrites composent un récit associatif non linéaire se modifiant sans cesse à chaque visionnement. Más a Tierra est l’île de Robinson Crusoé située à 674 kilomètres au large des côtes d’Amérique du Sud, dans l’océan Pacifique. Dans la vision de Michel Tournier, Robinson expérimente un monde sans autrui sur cette île. « Il devenait de plus en plus difficile [pour Robinson] de songer à plusieurs choses à la fois, et même de passer d’un sujet de préoccupation à un autre. Il s’avisa ainsi qu’autrui est pour nous un puissant facteur de distraction, non seulement parce qu’il nous dérange sans cesse et nous arrache à notre pensée actuelle, mais aussi parce que la seule possibilité de sa survenue jette une vague lueur sur un univers d’objets situés en marge de notre attention, mais capables à tout instant d’en devenir le centre ». (Tournier, 1972, p.36) Seule, je suis comme Robinson sur son « île déserte » ; le mode qui m’entoure devient progressivement unidimensionnel. Non seulement la perception que l’autre à de moi a une incidence décisive sur la perception que j’ai de moi-même, mais en plus, le regard que l’autre porte sur le monde me permet d’avoir une vision non linéaire de ce monde. En effet, comme le mentionne Deleuze dans son article Michel Tournier ou le monde sans autrui, « les objets derrière mon dos, je les sens qui bouclent et forment un monde, précisément parce que visibles et vus par autrui. » (Deleuze, 1972, p.262)

"Más a Tierra" sur le site de Avatar -->




<= retour