Sophie Castonguay
Hi-tech, Lo-tech, No-tech ?

RAIQ, Mai, Montréal

Un groupe de scientifiques ayant conçu une multitude d'appareils de capture servant à contrôler l'ensemble des représentations se rencontre afin de faire le bilan. Alors que certains s'inquiètent sur la place qu'occupe l'interface dans nos rapports sociaux, d'autres préconisent le développement d'interfaces encore plus sophistiqué. S'agit-il d'un processus de libération ou de domestication? Cette question soulève un débat enflammé sur la notion de libre arbitre. Le tout se déroule sans que personne n'ait mot à dire puisqu'il s'agit d'une performance-conversation où chaque mot prononcé est contrôlé par l'artiste. Il s'agit des modalités du contrat et comme le mentionne un des scientifique présent, on ne peut tenir compte de ce qui n'a pas été mentionné dans le contrat. Cette clause facilite grandement le travail des membres de l'équipe. Mais qu'en est-il de la brèche, de la béance? Un des scientifique précise qu'elle à été colmatée. N'en parlons plus.
Voir aussi : N'entendez-vous pas? et Tu m'enlèves les mots de la bouche, 2009




<= retour