Sophie Castonguay
La femme multipliée

Société des arts sur papier, Montréal

La Femme multipliée est une exposition d'autoportraits qui regroupe 12 monotypes et 3 épreuves numériques sur papier. Ces oeuvres répétitives et obsessionnelles déploient un rigoureux questionnement sur le regard qu'autrui porte sur soi et sur la transformation que ce regard inculque à l'idée de soi, notamment la physionomie de notre visage. Face à l'inquiétude fondamentale de notre époque insensée, l'image métaphysique de soi versus l'autorité de l'image physique, est primordiale et porteuse de sens. Du regard des gens qui nous entourent aux vitrines des magasins : toutes choses réfléchissantes nous renvoient une image de soi qui modèle spontanément nos comportements. Il s'agit d'un jeu solitaire et impossible où se recoupent la fiction et la réalité en une figuration de l'absence et une abstraction de l'apparaître, c'est-à-dire en une image qui n'est jamais la bonne, ni la mauvaise. Ce qui importe est la succession folle des images possibles. (Matthieu Gauvin)




<= retour